Qui est Alexandra Masson?

Alexandra Masson, est née le 2 juillet 1971 à Nice (Alpes-Maritimes). Après ses premières années passées en Corse, jusqu’à l’âge de 8 ans, elle a vécu à Vence puis à Grasse avant de s’inscrire en 1989 à la faculté de droit et sciences politiques de l’Université de Nice-Côte d’azur.

En 2003, elle devient avocate, s’inscrivant au barreau de Nice. Sa passion pour le droit et la politique s’est révélée très tôt, fascinée à la fois par les carrières juridiques et les engagements politiques de membres de sa famille et ce, depuis plusieurs générations aussi bien dans les Alpes Maritimes qu’en Corse.

C’est naturellement vers les études de droit, qu’Alexandra Masson s’est dirigée. Titulaire d’une licence, puis d’une maîtrise, elle soutient en 2002 une thèse de Doctorat en Droit Immobilier, et elle est reçue avec les félicitations du jury à l’unanimité. La même année elle passe son CAPA, pouvant ainsi intégrer le barreau de Nice.

Parallèlement, elle s’engage très jeune en politique, militant dès 1989 au sein des jeunes RPR. Son engagement l’amenant en 1995 à être colistière RPR/UDF sur la liste des municipales de Nice, investissement qui se renforcera au cours des années.

Qui est Alexandra Masson?

Alexandra Masson, est née le 2 juillet 1971 à Nice (Alpes-Maritimes). Après ses premières années passées en Corse, jusqu’à l’âge de 8 ans, elle a vécu à Vence puis à Grasse avant de s’inscrire en 1989 à la faculté de droit et sciences politiques de l’Université de Nice-Côte d’azur.

En 2003, elle devient avocate, s’inscrivant au barreau de Nice. Sa passion pour le droit et la politique s’est révélée très tôt, fascinée à la fois par les carrières juridiques et les engagements politiques de membres de sa famille et ce, depuis plusieurs générations aussi bien dans les Alpes Maritimes qu’en Corse.

C’est naturellement vers les études de droit, qu’Alexandra Masson s’est dirigée. Titulaire d’une licence, puis d’une maîtrise, elle soutient en 2002 une thèse de Doctorat en Droit Immobilier, et elle est reçue avec les félicitations du jury à l’unanimité. La même année elle passe son CAPA, pouvant ainsi intégrer le barreau de Nice.

Parallèlement, elle s’engage très jeune en politique, militant dès 1989 au sein des jeunes RPR. Son engagement l’amenant en 1995 à être colistière RPR/UDF sur la liste des municipales de Nice, investissement qui se renforcera au cours des années.

Parcours professionnel

Après un DEA DE DROIT IMMOBILIER PRIVE ET PUBLIC à l’université de Nice Sophia Antipolis, Alexandra MASSON a poursuivi son cursus universitaire en se spécialisant en droit immobilier. Elle soutient une Thèse à la Faculté de droit, des sciences économiques et de gestion, à l’Université de Nice-Sophia Antipolis sur La dimension pénale des opérations de construction immobilière sous la direction du Pr. J.F Renucci. Elle obtiendra son doctorat avec félicitations du Jury à l’unanimité.
° Après son Doctorat, elle passe son CAPA, lui permettant dès lors, Titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat, de s’inscrire au barreau de Nice.
Alexandra MASSON crée son cabinet à Nice en 2004.

Particulièrement intéressée par le droit immobilier, c’est logiquement qu’elle intègre à sa création en 2009 l’AAMTI (Association des Avocats Mandataires en Transactions Immobilières); cette activité exercée en qualité d’avocat permet d’être le mieux placé pour anticiper les difficultés d’application et d’exécution d’un acte, ce qui lui confère une expérience et une compétence particulière en tant que rédacteur d’actes sous-seing privé.

Depuis 2018, Alexandra MASSON pratique l’activité d’« Avocat DPO externe » pour une cinquantaine de sociétés réparties dans toute la France et en outre-mer.
Elle apporte régulièrement avec la société « Smart Global Privacy » son aide aux personnes morales afin qu’elles puissent se mettre en conformité avec la nouvelle loi RGDP votée en 2016 et entrée en application depuis le 25 MAI 2018.
Cette activité nouvellement créée par la loi de 2016 est devenue pour de nombreuses sociétés incontournable pour le suivi de la « mise en conformité RGDP ».

Parallèlement à l’exercice de son métier d’avocat Alexandra MASSON a travaillé à deux reprises comme attachée parlementaire. Tout d’abord, à l’Assemblée nationale avec le député Murielle Marlland Militello, puis au Sénat avec le sénateur Hélène Masson Maret.

Ce contexte propice aux recherches, lui a permis de se spécialiser tout particulièrement dans les « droits liés à la Propriété intellectuelle ». D’autre part, dans le cadre de son travail d’assistante parlementaire mené sur la Réforme de la loi de 1901, elle a travaillé sur les questions liées à la réforme de cette loi, le monde associatif lui étant particulièrement familier ayant été elle-même présidente de nombreuses associations.

Parcours professionnel

Après un DEA DE DROIT IMMOBILIER PRIVE ET PUBLIC à l’université de Nice Sophia Antipolis, Alexandra MASSON a poursuivi son cursus universitaire en se spécialisant en droit immobilier. Elle soutient une Thèse à la Faculté de droit, des sciences économiques et de gestion, à l’Université de Nice-Sophia Antipolis sur La dimension pénale des opérations de construction immobilière sous la direction du Pr. J.F Renucci. Elle obtiendra son doctorat avec félicitations du Jury à l’unanimité.
° Après son Doctorat, elle passe son CAPA, lui permettant dès lors, Titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat, de s’inscrire au barreau de Nice.
Alexandra MASSON crée son cabinet à Nice en 2004.

Particulièrement intéressée par le droit immobilier, c’est logiquement qu’elle intègre à sa création en 2009 l’AAMTI (Association des Avocats Mandataires en Transactions Immobilières); cette activité exercée en qualité d’avocat permet d’être le mieux placé pour anticiper les difficultés d’application et d’exécution d’un acte, ce qui lui confère une expérience et une compétence particulière en tant que rédacteur d’actes sous-seing privé.

Depuis 2018, Alexandra MASSON pratique l’activité d’« Avocat DPO externe » pour une cinquantaine de sociétés réparties dans toute la France et en outre-mer.
Elle apporte régulièrement avec la société « Smart Global Privacy » son aide aux personnes morales afin qu’elles puissent se mettre en conformité avec la nouvelle loi RGDP votée en 2016 et entrée en application depuis le 25 MAI 2018.
Cette activité nouvellement créée par la loi de 2016 est devenue pour de nombreuses sociétés incontournable pour le suivi de la « mise en conformité RGDP ».

Parallèlement à l’exercice de son métier d’avocat Alexandra MASSON a travaillé à deux reprises comme attachée parlementaire. Tout d’abord, à l’Assemblée nationale avec le député Murielle Marlland Militello, puis au Sénat avec le sénateur Hélène Masson Maret.

Ce contexte propice aux recherches, lui a permis de se spécialiser tout particulièrement dans les « droits liés à la Propriété intellectuelle ». D’autre part, dans le cadre de son travail d’assistante parlementaire mené sur la Réforme de la loi de 1901, elle a travaillé sur les questions liées à la réforme de cette loi, le monde associatif lui étant particulièrement familier ayant été elle-même présidente de nombreuses associations.

Vidéos

Actualité

Contactez-nous